Maurice Barrès

 

 

[Mallarmé]

 

Text
Editionsbericht
Werkverzeichnis
Literatur

»   »   »
Texte zur Baudelaire-Rezeption
Texte zur Verlaine-Rezeption
Texte zur Mallarmé-Rezeption
Texte zur Theorie und Rezeption des Symbolismus

 

Il est assez difficile de détailler en bons termes l'œuvre de M. Stéphane Mallarmé. Publiés à longs intervalles dans des revues ou des plaquettes de petit tirage, ses poèmes en prose, non plus que ses vers, ne furent jamais réunis. La critique n'eut pour lui que des haussements d'épaule. Je doute qu'il en soit touché. Entendons-nous sur cette nature; c'est, si l'on veut, un cas psychologique. Par son acuité l'œuvre de Mallarmé pénètrera des coins secrets de notre tempérament; elle nous intéressera toujours à cause de son esthétique. A le lire, le raffiné se réjouit tantôt d'une coupe de vers, tantôt d'une analogie qui fixe une impression fugitive dont il fut <effleuré> lui-même, tantôt de la complexité pour la complexité même, comme tel autre d'un problème ingénieux. On lui objecte le bon sens, le suffrage universel des lettrés, le but de l"art, que sais-je? Paisible, partagé entre les soucis du gagne-pain et les satisfactions désin[25]téressées, il aspire simplement à ramasser dans un vers tout un poème, à formuler la vie et le tumulte d'une époque dans un mot; il supprime les préambules, les explications, il sent trop pour sentir encore les grosses sensations. Son vocabulaire est simple, chaque membre se phrase clair; l'ensemble le plus souvent incompréhensible. Suivons, en effet, son procédé de composition: sur l'idée initiale d'une complication déjà singulière, il raffine mathématiquement, puis, pour la réaliser, ayant fait choix de quelque comparaison rare et <adéquate>, il lâche tout soudain et ne conserve plus que la comparaison même, d'où il s'élance, sans autres explications, à de nouvelles et lointaines analogies. Encore, pour resserrer le tout, supprime-t-il les transitions; et le plus souvent il procède, non point d'idée à idée, mais d'émotion à émotion. C'est bien là de l'art sensationiste, mais toujours voulu, médité, et développant quelque conception intellectuelle. Il écrit pour lui seul, et quelques blasés le savourent.

Cela titille étrangement tout l'être. La volupté est singulière à pénétrer ces rebus; c'est parfois la moelle substantielle. Des vers d'une fière venue semés <çà> et là acquièrent un éclat superbe de l'obscurité même du fond. Ce demi[26]-jour de l'entendement double l'effet, affirment les initiés. Cette poésie symbolique est un excitant qui n'assouvit pas. Que demandez-vous ici de la passion, d'éloquents lieux communs! Allez à d'autres clairons. C'est la tournure d'esprit classique au service d'une observation tenue, dévidée subtilement avec de soudaines ruptures, comme le fil d'Ariane au labyrinthe, comme encore un voluptueux qui s'interrompt. Il faut les lire ces poèmes avec des lunettes au cerveau, pour ainsi dire; les commenter avec un ami impressionable, un peu sceptique et qui sait la raillerie trop facile. Il y a là des jouissances de vieux professeur, de chanoine, des liqueurs à déguster lentement, très lentement, à ces heures où l'on trouve trop gros les écroulements splendides de Hugo, les pays de bronze et de soleil de Leconte de Lisle, les guets-apens et le délire de Balzac.

Et encore! je parlais de chanoines tout à l'heure, mais non j'aime mieux voir dans l'œuvre de Mallarmé la lecture dernière de vieux célibataires, très maigres et dévots de Schopenhauer qui ayant reconnu l'inanité même du plaisir intellectuel l'amoindrissent, le rapetissent, en le faisant chaque jour plus aigu.

 

 

 

 

Erstdruck und Druckvorlage

Maurice Barrès: Le sensation en littérature. La folie de Charles Baudelaire
(Baudelaire, Verlaine, Mallarmé, Rollinat, des Esseintes).
In: Les Taches d'Encre. 1884:
Nr. 1, 5. November, S. 3-26
Nr. 2, 5. Dezember, S. 21-43.

Unser Auzug: Nr. 2, S. 24-26.

Die Textwiedergabe erfolgt nach dem ersten Druck (Editionsrichtlinien).


Les Taches d'Encre   online
URL: https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/cb32875612b/date

 

 

 

Werkverzeichnis


Verzeichnis

Zarach, Alphonse: Bibliographie barrésienne, 1881-1948.
Paris: Presses universitaires de France 1951.



Barrès, Maurice: Les Hommes de la Jeune France.
XIV. Anatole France.
In: La Jeune France.
1883, 1. Februar, S. 589-610.
URL: https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/cb34482935w/date

Barrès, Maurice: Les Hommes de la Jeune France.
XV. Maurice Rollinat.
In: La Jeune France.
1883, 1. März, S. 671-677.
URL: https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/cb34482935w/date

Barrès, Maurice: Théodore de Banville prosateur.
La Lanterne magique.
In: La Jeune France.
1883, 1. Juni, S. 121-123.
URL: https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/cb34482935w/date

Barrès, Maurice: La Sensation en littérature.
La Folie de Charles Baudelaire (Baudelaire, Verlaine, Mallarmé, Rollinat, des Esseintes).
In: Les Taches d'Encre.
1884:
Nr. 1, 5. November, S. 3-26 (I-III)
Nr. 2, 5. Dezember, S. 21-43 (IV-VI).
URL: https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/cb32875612b/date1884

Barrès, Maurice: Le Sentiment en littérature.
Une nouvelle nuance de sentir (M. Leconte de Lisle, M. Sully Prudhomme).
In: Les Taches d'Encre.
1885, Nr. 3, Januar, S. 8-33.
URL: https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/cb32875612b/date1885

Barrès, Maurice: Un Romancier moraliste.
In: La Suisse Romande.
Jg. 1, 1885, Nr. 10, 15. Mai, S. 433-447.
URL: https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/cb32873741q/date

Barrès, Maurice: A propos de "Rosa Mystica". Causerie fantaisiste.
In: La Minerve. Revue moderne, artistique et littéraire.
1885, Nr. 6, 25. Juni, S. 605-610. [PDF]

Barrès, Maurice: Chronique parisienne.
In: La Vie moderne.
1885, 8. August, S. 519. [PDF]
Stichworte: Sainte-Beuve, Les Déliquescences, Mallarmé, Verlaine.

Barrès, Maurice: Chronique parisienne.
In: La Vie moderne.
1885, 22. August, S. 551-552. [PDF]
Stichworte: Swinburne, Pater, Burne-Jones, les esthètes de demain.

Barrès, Maurice: Chronique parisienne.
In: La Vie moderne.
1885, 5. September, S. 582-583. [PDF]
Stichworte: paysage historique, Puvis de Chavannes, Gustave Moreau, l'Art suggestif de demain.

Barrès, Maurice: L'esthétique de demain: L'art suggestif.
In: De Nieuwe Gids.
Jg. 1, 1885, 1. Oktober, S. 140-149. [PDF]

Barrès, Maurice: Musiques.
In: Revue Illustrée.
Bd. 1, 1885, 15. Dezember, S. 5-8.
URL: https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k200150d

Barrès, Maurice: Notes sur M. Paul Bourget.
In: Les Lettres et les Arts.
Bd. 1, 1886, 1. Februar, S. 256-263.
URL: https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/cb32806197z/date1886

Barrès, Maurice: Mademoiselle Baudelaire.
In: Le Voltaire.
1886, 24. Juni, S. *2.
Neudruck
Rachilde – Maurice Barrès: Correspondance inédite 1885-1914.
Edition préfacée et annotée par Michael R. Finn.
Brest: Centre d'étude des correspondances et journaux intimes des XIXe et XXe siècles 2002, S. 175-178.

Barrès, Maurice: Lamartine.
In: Revue Illustrée.
Bd. 2, 1886, 1. August, S. 547-549.
URL: https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/cb32860043j/date1886

Barrès, Maurice: Le caractère de Baudelaire.
In: Le Voltaire.
1887, 7. Juni, S. 1. [PDF]

Barrès, Maurice: La Vogue littéraire. Dante-Gabriel Rossetti en France.
In: Le Voltaire.
1887, 16. August, S. *1-2.

Barrès, Maurice: Chronique des Lettres. A l'hôpital.
In: Le Voltaire.
1887, 31. Oktober, S. *1.

Barrès, Maurice: Du plaisir nerveux.
In: Le Voltaire.
1887, 18. November, S. *1.

Barrès, Maurice: Dialogues parisiens.
I. Huit jours chez M. Renan.
Paris: Dupret 1888.
URL: https://archive.org/details/bnf-bpt6k1057792c

Barrès, Maurice: Sous l'oeil des Barbares.
Paris: Lemerre 1888.
URL: https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k9617305t

Barrès, Maurice: M. le général Boulanger et la nouvelle génération.
In: La Revue indépendante.
1888, April, S. 55-63.
URL: https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/cb32860109n/date1888

Barrès, Maurice: La Sensibilité d'Henri Chambige.
In: Le Figaro.
1888, 11. November, S. 1.
URL: https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/cb34355551z/date1888

Barrès, Maurice: Un Homme libre.
Paris: Perrin 1889.
URL: https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k689803

Barrès, Maurice: Jean Moréas symboliste.
In: Le Figaro.
1890, 25. Dezember, S. *1.
URL: http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/cb34355551z/date
Wiederholt in
La Plume.
Jg. 3, 1891, Nr. 41, 1. Januar, S. 7-13 (falsche Seitenzählung).
URL: http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/cb38888015g/date
URL: https://archive.org/details/bub_gb_SMkaAAAAYAAJ

Barrès, Maurice: Le Jardin de Bérénice.
Paris: Perrin 1891.
URL: https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k10578400

Barrès, Maurice: Le Culte du Moi. Sa justification.
In: Le Figaro. Supplément littéraire.
1891, 24. Oktober, S. 169.
URL: https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/cb343599097/date1891

Barrès, Maurice: Le Culte du Moi. Examen de trois idéologies
(Sous l'oeil des Barbares, Un homme libre et Le Jardin de Bérénice).
Paris: Lemerre 1892.
URL: https://archive.org/details/examendetroisid00barr

Barrès, Maurice: La Querelle des Nationalistes et des Cosmopolites.
In: Le Figaro.
1892, 4. Juli, S. 1.
URL: https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/cb34355551z/date1892

Barrès, Maurice: Le Tombeau du Baudelairisme.
In: Gil Blas.
1892, 14. August, S. 1.
URL: http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/cb344298410/date

Barrès, Maurice: Les funérailles de Verlaine.
In: Le Figaro.
1896, 10. Januar, S. 1.
URL: http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/cb34355551z/date

Barrès, Maurice: Discours de M. Maurice Barrès.
In: La Plume.
Jg. 8, 1896, Nr. 163, 1. Februar, S. 120-121.
URL: https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k156001

Barrès, Maurice: Stanislas de Guaita. Un Rénovateur de l'Occultisme (1860-1898).
Souvenirs par Maurice Barrès.
In: Cosmopolis. Revue internationale.
Bd. 12, 1898, Nr. 34, Oktober, S. 105-121.
URL: http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/cb327493131/date

Barrès, Maurice: Dernier entretien avec Jean Moréas.
In: L'Echo de Paris.
1910, 18. Juni, S. 1.
URL: http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/cb34429768r/date

Barrès, Maurice: Les diverses familles spirituelles de la France.
Paris: Emile-Paul frères 1917.
URL: https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k55116v
URL: https://archive.org/details/lesdiversesfami00barr
URL: http://obvil.sorbonne-universite.site/corpus/critique/barres_familles



Barrès, Maurice: Le départ pour la vie.
Paris: Plon 1961.
Lettres de l'auteur, avec les réponses de Léon Sorg et de Stanislas de Guaita, 1880-1887.

Barrès, Maurice: L'oeuvre.
Annotée par Philippe Barrès.
20 Bde. Paris: Club de l'honnête homme 1965-1969.

Barrès, Maurice: Correspondance.
33 lettres de Paul Verlaine à Maurice Barrès & quatre poèmes dédiés au même,
ainsi que quelques réponses de celui-ci, 1884 - 1895.
Texte établi par Christian Soulignac.
Jaignes: La Chasse au Snark 2000.

Rachilde – Maurice Barrès: Correspondance inédite 1885-1914.
Edition préfacée et annotée par Michael R. Finn.
Brest: Centre d'étude des correspondances et journaux intimes des XIXe et XXe siècles 2002.

Barrès, Maurice: Mes cahiers.
Notes de Philippe Barrès; revues et augmentées par François Broche.
2 Bde. Paris: Éd. des Équateurs 2010/11.
Bde mit Register.

 

 

 

Literatur

Biétry, Roland: Les théories poétiques à l'époque symboliste (1883 – 1896). Bern u.a. 1989 (= Publications Universitaires Européennes; Série 13, 152).   –   Reprint Genf 2001.

Brandmeyer, Rudolf: Poetiken der Lyrik: Von der Normpoetik zur Autorenpoetik. In: Handbuch Lyrik. Theorie, Analyse, Geschichte. Hrsg. von Dieter Lamping. 2. Aufl. Stuttgart 2016, S. 2-15.

Cabeen, D. C.: Maurice Barrès and the "Young Reviews". In: Modern Language Notes 44 (1929), S. 532-537.

Carassus, Emilien: Les débuts parisiens de Maurice Barrès. In: Revue d'Histoire Littéraire de la France 65 (1965), S. 193-210.

Carassus, Emilien (Hrsg.): Stéphane Mallarmé: Lettres à Maurice Barrès. In: Littératures 1 (1980), S. 57-72.

Davanture, Maurice: La Jeunesse de Maurice Barrès 1862-1888. 2 Bde. Lille: Service de reproduction des thèses de l'Université; Paris: Librairie H. Champion 1975.

Depoulain, Séverine: Barrès journaliste et "la méthode pour organiser sa renommée". In: Maurice Barrès, la Lorraine, la France et l'étranger. Hrsg. von Olivier Dard u.a. Bern u.a. 2011 (= Convergences, 62), S. 27-39.

Foyard, Jean: Verlaine entre Barrès et Maurras. In: Verlaine, 1896-1996. Actes du colloque international des 6-8 juin 1996. Hrsg. von Martine Bercot. Paris 1998, S. 227-236.

Germain, Marie-Odile: Barrès journaliste et l'écriture au quotidien. In: Cahiers de l'Association internationale des études françaises 48 (1996), S. 91-107.

Hambly, Peter S.: Mallarmé devant ses contemporains, 1875-1899. Adelaide 2011.
URL: http://www.adelaide.edu.au/press/titles/mallarme/

Hamel, Jean-François: Camarade Mallarmé. Une politique de la lecture. Paris 2014.

Hufnagel, Henning: Wissen und Diskurshoheit. Zum Wissenschaftsbezug in Lyrik, Poetologie und Kritik des Parnasse 1840-1900. Berlin u. Boston 2017.
Vgl. S. 166-171.

Jurt, Joseph: Synchronie littéraire et rapports de force. Le champ poétique des années 80. In: Oeuvres et Critiques 12,2 (1987), S. 19-33.

Marchal, Bertrand (Hrsg.): Mallarmé. Paris 1998 (= Collection "Mémoire de la critique").

Marchal, Bertrand: Mallarmé et le "signe par excellence". In: Courrier du Centre International d'Études Poétiques. Nr. 255, Jan.-März 2000, S. 29-43.

Marchal, Bertrand (Hrsg.): Stéphane Mallarmé. Correspondance, 1854-1898. Paris 2019.
Register.

Martus, Steffen u.a. (Hrsg.): Lyrik im 19. Jahrhundert. Gattungspoetik als Reflexionsmedium der Kultur. Bern u.a. 2005 (= Publikationen zur Zeitschrift für Germanistik, 11).

Mondor, Henri: Maurice Barrès avant le Quartier latin (avec des lettres inédites). Paris 1956.

Richard, Noël: A l'aube du symbolisme. Hydropathes, fumistes et décadents. Paris 1961.

Scherer, Jacques: Grammaire de Mallarmé. Paris 1977.

Stead, Évanghélia / Védrine, Hélène (Hrsg.): L'Europe des revues II (1860-1930). Réseaux et circulations des modèles. Paris 2018.

Vérilhac, Yoan: La Jeune Critique des petites revues symbolistes. Saint-Étienne 2010 (= Collection "Le XIXe siècle en représentation(s)").

 

 

Edition
Lyriktheorie » R. Brandmeyer