Émile Littré

 

 

Text
Editionsbericht
Literatur

 

Dictionnaire de la langue française

[Poésie]

 

POÉSIE (po-é-zie; dans la prononciation ordinaire, de deux syllabes: poé-zie), s. f. || 1° Art de faire des ouvrages en vers. Il n'y a proprement que le peuple de Dieu où la poésie soit venue par enthousiasme, BOSS. Hist. II, 3. Notre langue ne ressemble pas à quelques autres où la poésie et la prose sont, pour ainsi dire, deux langages différents, D'OLIVET, Rem. Rac. p. 220, dans POUGENS. Ca père de la poésie [Homère] est depuis quelque temps un grand sujet de dispute en France; Perrault commença la querelle contre Despréaux... VOLT. Ess. sur la poés. ép. u. Lucain fut d'abord le favori de [1182] Néron, jusqu'à ce qu’il eût la noble imprudence de disputer contre lui le prix de la poésie, et le dangereux honneur de le remporter, ID. ib. On demande comment, la poésie étant si peu nécessaire au monde, elle occupe un si haut rang parmi les beaux-arts; on peut faire la même question sur la musique; la poésie est la musique de l'âme, et surtout des âmes grandes et sensibles, ID. Dict. phil. Poëtes. La poésie est l'éloquence harmonieuse, ID. Rem. Pens. Pascal, 56. Voyez cet arbre aux cieux monter avec audace; Son feuillage est peuplé d'harmonieux oiseaux; Ses fleurs parfument l'air, ses ondoyants rameaux Amusent les zéphirs; mais sa base profonde Attache sa racine aux fondements du monde; Telle est la poésie.... DELILLE, Imag. V. Enivrons-nous de poésie, Nos cœurs n'en aimeront que mieux, BÉRANG. les Sciences. La poésie enivrera le monde, ID. Ange exilé. La poésie en France et dans Voltaire, qui fut toute la poésie du XVIIIe siècle, etait singulièrement l'expression d'une société élégante, brillante, VILLEMAIN, Litt. fr. XVIIIe siècle, 2° partie, 2° leçon. ||2° Il se dit des différents genres de poëmes, et des différentes matières traitées en vers. Poésie épique, lyrique, dramatique. Poésie morale, familière. Poésie profane. poésie sacrée. Poésie didactique. D'un air encor plus grand la poésie épique, Dans le vaste récit d'une longue action, Se soutient par la fable et vit de fiction, BOIL. Art p. III. La grande poésie s'occupa toujours d'éterniser les malheurs des hommes, VOLT. Frag. sur l'hist. XV. || 3° Absolument. Oualités qui caractérisent les bons vers, et qui peuvent se trouver ailleurs que dans les vers. Cette tirade manque de poésie. Nous y avons trouvé [dans une lettre de du Plessis] même de la poésie; car vous savez mieux que moi que le style figuré est une poésie, SÉV. à du Plessis, 19 janv. 1691. Il [David] ne tait point les vertus d'un prédécesseur injuste, qui a fait tout ce qu'il a pu pour le perdre; il les célèbre, il les immortalise par une poésie incomparable, Boss. Polit. V, IV, 2. || Éclat et richesse poétiques même en prose. Platon est plein de poésie. || Poésie du style, richesse, hardiesse, coloris, soit dans les vers, soit dans la prose. J'ai toujours soutenu que les pièces de M. de Campistron étaient pour le moins aussi régulièrement conduites que toutes celles de l'illustre Racine; mais il n'y a que la poésie du style qui fasse la perfection des ouvrages en vers, VOLT. Mél. litt. Aux auteurs du Nourelliste. || 4° Fig. Se dit de tout ce qu'il y a d'élevé, de touchant, dans une œuvre d'art, dans le caractère ou la beauté d'une personne, et méme dans une production naturelle. Tous ces rares et divins insensés font de la poésie dans la vie, de là leur malheur, DIDER. Salon de 1767 Œuv. t. XIV, p. 220, dans POUGENS. Vien dessine bien, peint bien; mais il ne pense ni ne sent; Doyen serait son écolier dans l'art, mais il serait son maître en poésie, ID. ib. t. IX, p. 55, édit. 1821. Telle est la poésie instinctive de l'esprit humain qu'il est porté à recevoir des faits une impression plus vive, plus grande que ne sont les faits mêmes, GUIZOT, Hist. de la civil. en France, 8° leçon. || 5° Art de faire des vers, versification. Poésie harmonieuse. Les premières histoires, les premières lois furent en vers; la poésie fut trouvée avant la prose, cela devait étre, J. J. Rouss. Ess. sur l'orig. des langues, chap. 12. || La manière de faire des vers qui est particulière à un poète, à une nation. La poésie de la Fontaine. La poésie grecque, latine, française. || 6° Au plur. Ouvrages en vers. Recueil de poésies satiriques. Les poésies de Malherbe.

– HIST. XVIe s. Racontez comme en lui la sainte poesie, Rare présent du ciel... Se maintint pure et nette.... DESPOHTES, Tombeau de Desportes. Il se presentoit tant de petits avortons de poesie, qu'il fut un temps que le peuple se voulant mocquer d'un homme, il appelloit poete, PASQUIER, Rech. VII, p. 615, dans LACURNE.

– ETYM. Lat. poesis (voy. POËME).

 

 

 

 

Erstdruck und Druckvorlage

Émile Littré: Dictionnaire de la langue française.
Bd. 3: I - P.
Paris: Hachette 1873, S. 1181-1182.

Ungezeichnet.

URL: https://archive.org/details/dictionnairedel03litt
URL: https://catalog.hathitrust.org/Record/001210738

Die Textwiedergabe erfolgt nach dem ersten Druck (Editionsrichtlinien).


Émile Littré: Dictionnaire de la langue française   online
URL: https://catalog.hathitrust.org/Record/001210738
URL: https://archive.org/advancedsearch.php
URL: https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb30824717s

The ARTFL Project. Dictionnaires d'autrefois [Suchfunktion]   online
URL: https://artfl-project.uchicago.edu/node/17

 

 

 

Literatur

Brandmeyer, Rudolf: Poetiken der Lyrik: Von der Normpoetik zur Autorenpoetik. In: Handbuch Lyrik. Theorie, Analyse, Geschichte. Hrsg. von Dieter Lamping. 2. Aufl. Stuttgart 2016, S. 2-15.

Corbin, P. / Guillerm, J.-P. (Hrsg.): Dictionnaires et littérature. Actes du Colloque international Dictionnaires et littérature, littérature et dictionnaires, 1830-1990. Villeneuve-d'Ascq 1995.

Darbeau, Bertrand (Hrsg.): Poésie et lyrisme. Anthologie. Paris 2004 (= Étonnants Classiques, 2173).

Guérard, Françoise: Le dictionnaire, miroir du monde, mémoire des hommes, à l'épreuve de l'école. Paris 2015 (= Champion essais, 45).

Gouws, Rufus u.a.: Wörterbücher/Dictionaries/Dictionnaires. 4 Bde. Berlin u. Boston 1989-2013.

Jacquet-Pfau, Christine: Lexicographie et terminologie au détour du XIXe siècle: La Grande Encyclopédie. In: Langages 168.4 (2007), S. 24-38.
DOI: https://doi.org/10.3917/lang.168.0024

Martus, Steffen u.a. (Hrsg.): Lyrik im 19. Jahrhundert. Gattungspoetik als Reflexionsmedium der Kultur. Bern u.a. 2005 (= Publikationen zur Zeitschrift für Germanistik, 11).

Mollier, Jean-Yves: Diffuser les connaissances au XIXe siècle, un exercice délicat. In: Romantisme 108 (2000), S. 91-101.
DOI: https://doi.org/10.3406/roman.2000.980

Mourlet, Michel (Hrsg.): Littré au XXIe siècle. Le colloque du bicentenaire. Clichy-la-Garenne 2003.

Rey, Alain: Miroirs du monde. Une histoire de l'encyclopédisme. Paris 2007.

Rey, Alain: Littré, l'humaniste et les mots. Paris 2008.

Watteyne, Nathalie (Hrsg.): Lyrisme et énonciation lyrique. Québec u.a. 2006.

Walzer, Pierre-Olivier: La Révolution des sept. Lautréamont, Mallarmé, Rimbaud, Corbière, Cros, Nouveau, Laforgue. Neuchâtel u. Paris 1970.

 

 

Edition
Lyriktheorie » R. Brandmeyer